Calvados

Calvados Domaine du Tertre 2004

  • Calvados AOC millésime 2004 du Domaine du Tertre
  • 17 ans de vieillissement en pièce de chêne ex cognac
  • Fût unique
  • Brût de fût à 53,7%
  • Non réduit, sans additifs, non filtré à froid
  • 70 cl

119,00 

En stock

Authentic Spirits - Badge Livraison Gratuite et Paiement Sécurisé

Mis en valeur et exploité par la famille Havard depuis le 19ème siècle, le domaine comptait 1500 pommiers et poiriers au début du 20ème siècle. La distillation du Calvados a débuté vers 1870-1880 suite à la plantation de variétés anciennes de pommiers et poiriers, et à la possibilité de transporter les produits par chemin de fer (ligne Paris-Granville).
Dans la première partie du 20ème siècle, le Calvados du domaine (issu du cidre et du poiré) était diffusé à Paris dans des restaurants célèbres tels que Drouant et Lapérouse.
Entre la fin des années 30 et 90, la production a décliné progressivement. Ce n’est qu’en 1991 que la décision fut prise de replanter des pommiers et poiriers hautes tiges sur des terrains classés par l’INAO et de redémarrer l’activité Calvados en 1993, et la production de Cidre et Poiré en 2013.

Les pommiers et poiriers utilisés proviennent exclusivement de variétés anciennes, conduites en hautes-tiges. Le domaine possède 600 pommiers de 40 variétés différentes et 60 poiriers de 10 variétés différentes sur des herbages vallonnés bien orientés pour l’ensoleillement.
Comme pour la production de cidre ou de poiré, les fruits sont lavés et triés avant d’être pressés. Les jus sont mis à fermenter en fûts de chêne ou dans des cuves inox grâce à l’action des levures naturelles présentes sur les fruits. Le sucre contenu dans les cidres et poirés va progressivement se transformer en alcool pendant environ une année, avant la distillation.
Le vieillissement est naturel et dure entre 15 à 20 ans selon les millésimes. La freinte ou « part des anges » (évaporation naturelle de l’alcool) est d’environ 3% par an soit de 1 à 2 degrés d’alcool.

La première distillation est intervenue en septembre 1993. Depuis, les cidres et les poirés sont distillés chaque année, fin septembre. Il faut 13 litres de cidre pour obtenir 1 litre de Calvados à 70°, 17 litres de poiré pour une quantité identique. Après la distillation, le Calvados qui est distillé à 70 % vol. d’alcool, est mis à vieillir dans des fûts de chêne qui proviennent du Perche ou du Cognaquais. Aucun ajout (caramel, eau, copeaux de bois…) n’est fait.
Le single cask de 2004 qui vous est proposé est un rare brut de fût ex-cognac de 17 ans.

Note de dégustation

Note de dégustation - spiritueux

Le nez, remarquable, est un fin mélange de pomme cuite, de sirop d’érable et d’épices douces. La bouche confirme cette première impression en y ajoutant des fruits secs (pomme, poire, raisin). L’alcool est très bien intégré. La finale est longue, sur un léger boisé épicé. Un très bel exemple de Calvados brut de fût que l’on ne trouve que trop rarement !

Commentaires clients

Commentaires

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.